Novembre 2006

Travaux à la tôle de protection du correcteur de hauteur

Pour continuer, je me suis occupé de la tôle de protection du correcteur de hauteur (à l'arrière à gauche). Son extérieur était tout peint d'une peinture pour protéger le dessous de caisse. Mais, on pouvait voir déjà qu'il y avait encore beaucoup de rouille sous la peinture. A droite, on voit l'angle pour fixer la bavette qui y était attachée par des rivets. En haut,une grande partie de la tôle a déjà été détruite par la rouille.
L'intérieur est très rouillé aussi.
L'extérieur:Après que j'avais enlevé la peinture de protection avec un tournevis et une spatule, il était évident que toute la surface était rouillée! La rouille ne pouvait pas résister à la brousse métallique de ma meuleuse d'angle!
Après, il y avait encore le traitement obligatoire d'acide phosphorique. Le résultat à cette tôle était extraordinaire. Maintenant, il faut mettre encore la peinture anti-rouille.
Maintenant je voulais reconstruire l'angle pour fixer la bavette. Malheureusement, je n'avais pas d'appareil pour cintrer l'angle. Que faire alors?
Mon étau était large de 10 cm. J'ai alors fixé la tôle (14 cm) entre deux porte-étagères (20 cm) et je l'ai cintrée prudemment avec un marteau.
Et tout cela encore une fois à l'autre côté. Voilà! Fini ce travail! Maintenant, il faut encore coupé les bords à l'aide des cisailles à tôle, bien que cela soit nécessaire seulement à la partie extérieure, je pense. C'est là que cela se verrait. Eh bien, il il me faut encore percer les deux trous pour que je puisse fixer la bavette plus tard.