Août 2006

Démontage baguettes de toit et trompettes des clignotants

Pour mettre les trompettes des clignotants et les baguettes de toit en acier inoxydable, il était nécessaire d'enleverd'abord les baguettes en aluminium et les clignotants bruns en plastique au fond. En plus, je voulais bien nettoyer et, si nécessaire, dérouiller les parties en dessous.
Sur Internet, on trouve de nombreuses constatations selon lesquelles le châssis au-dessous des baguettes et du caoutchouc est très rouillé, surtout au-dessus du pare-brise. Voilà une photo de www.citroen-restoration.co.uk/

J'étais curieux de savoir ce qui m'attendait à ma déesse!

Sur la photo, ce n'est heureusement pas mon ID !!!

L'enlèvement du clignotant orange était assez facile: soulever et tirer en arrière. L'ampoule se trouve dans le clignotant, protégée par une douille en caoutchouc. L'un des câbles est fixé par une fiche à l'électricité, l'autre est vissé au châssis (masse). Une vis en laiton (1) et une vis en tôle (2) fixent encore le carter brun de la trompette des clignotants.
Bien que j'aie mis de l'huile plusieurs fois, je n'arrive pas à détacher la vis parce que l'écrou tourne avec la vis. L'écrou se trouve dans une petite boîte de tôle qui est très rouillée. Il est fixé au revêtement C (voir la photo). A l'aide d'un tournevis à l'angle de 90o j'arrive enfin à bloquer l'écrou et à détacher la vis.
Après avoir détaché la couverture en aluminium (petite vis à travers le montant AR au châssis), je vois la deuxième vis de la trompettedes clignotants - et beaucoup de boue qui se trouve derrière la trompette.
Tout d'abord, je voulais enlever maintenant les baguettes du toit. Pour faire cela, il faut commencer au-dessus du pare-brise, par la couverture des deux parties de devant. La vis se trouve au-dessous du joint du pare-brise et elle est très rouillée, d'habitude. Ce problème existe surtout quand il y a des vis en acier inoxydable, car c'est ici qu'on trouve une oxidation importante du métal de moindre qualité, c'est-à-dire le tôle du châssis. Souvent on casse une grande partie du châssis du toit avant de pouvoir détacher la vis.
J'ai trouvé très peu de rouille au-dessous du joint directement au-dessus du pare-brise, et je l'ai éliminée, mécaniquement et à l'aide d' acide phosphorique. A part cela, il n'y avait pas de problèmes au-dessous des baguettes et des joints du toit. Me voilà soulagé d'un grand poids!
Il était un peu difficile de détacher les vis des deux parties des baguettes de devant. Il s'agit de vis hexagonales qui traversent le châssis du toit pour être fixées à l'intérieur. En plus, il y a, à l'intérieur, un écrou qui doit être détaché d'abord. La photo a été prise d'en bas et montre l'une des vis qui se trouvent au-dessus des portes avant, à l'entrée.
Les parties devant et les petites baguettes des montants AV sont fixées par une autre vis.
Avec un peu de sensibilité, on peut maintenant enlever toutes les baguettes à l'aide d'un tournevis long et puis à la main. Toutes les baguettes en haut sont coincées sur le châssis du toit.
Au-dessus de la lunette arrière, la baguette est coincée par des agrafes en acier.