DSpécial 1970  
ID19B                      
Accueil L'Histoire Restauration Liens Téléchargements Mises à jour
Contact

Mon histoire avec la DS
à partir de 1978 jusqu'à ce jour

Au début de l'année 2005, l'idée se précise. J'ai lu un article sur le 50ème anniversaire de la DS. Des souvenirs resurgissent: Il y a avait quelque chose... En 1978, j'avais obtenu comme cadeau une DS 21 en mauvais état. En 1976, complètement laquée à nouveau en bleu métallique. Déjà beaucoup corrodée au sol. Avec un ami mécanicien automobile, on a soudé les tôles nécessaires. Quelle sensation unique de rouler avec cette DS 21 semi-automatique! Je n’ai jamais oublié.
mon ancienne DS21
Vint ensuite la tempète de neige en Allemagne du Nord en janvier 1979. Alors que les autres voitures restent coincées dans les congères, tu soulèves la DS simplement et elle les traverse! Un hiver dur . Mais si on ne fait rien à la voiture - si on ne l'entretient pas -elle se venge. Pas d'argent pendant le service militaire, j'ai oublié de faire la vidange. Et le moteur a cassé! Ensuite, nous avons trouvé une voiture accidentée, avec malheureusement une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Ça ne fait rien, si ça convient. Alors, nous faisons un échange standard de moteur le 1er Mai 1979, on change la boîte de vitesses, y compris la pédale d'embrayage. En été, elle roule encore bien, mais alors - en automne - l'effondrement total! Le train arrière s'écroule brutalement dans le coffre. Une centaine de mètres rampés à la maison… Fini. Pas réparable! M.... !!!, mais c'est la vie! Vendue à un bricoleur. Et ensuite un vieux Renault R6. Quelle dégringolade!

Alors, maintenant ,encore une fois une DS, comme Oldtimer (ou Youngtimer)? Famille, enfants, maison – il n’y a pas beaucoup d'argent pour un passe-temps comme ça. Ma femme m’encourage: "Comme ça, au moins tu n’es pas toujours assis devant ton ordinateur!" Investir peut-être 500 € au début? Qu’est-ce qu’on reçoit donc pour cela? Une vieille voiture comme ça ne peut pas coûter plus, n'est-ce pas? 




En 2005 - ma "nouvelle":
Citroën DSpécial de 1970


Enfin, mon rêve doit devenir réalité aujourd'hui. Dans l'année d'anniversaire 2005, précisément 50 ans après sa première présentation, je me suis ajouté (encore) une << Déesse >>. Il s'agit plus précisément dit d'une DSpécial. Sous ce nom, l'ID19 a été vendue à partir de septembre 1969 jusqu'au fin de la production en 1975. L'ID19 était la réponse de Citroen à la critique de beaucoup de personnes qui, après l'introduction de la DS en 1955, ont tenu ceux-ci trop coûteux et élitiste. Plus simplement équipé, avec moins de accessoire décoratif et sans boîte de vitesses hydraulique, l'ID pouvait être offerte à un prix plus attirant pour le citoyen normal. Le nom a été choisi consciemment à l'instar du mot « idée ».
Avec l'aide du numéro du châssis j'ai trouvé que ma DS est une DSpécial (appellation usine: ID19 B). Elle a été mise en circulation le 9 juin 1970 au sud de france. 1970 était l'année avec les chiffres de la production de la DS la plus haute. Elle était 19 ans en possession d'un carreleur et elle a été vendue après. Le véhicule n'était plus en circulation depuis lors. De la proximité de Lyon, ma DSpécial arrivait alors jusqu'à la lande de Lunebourg, a encore changé le propriétaire, et alors, elle a été achetée par moi en 2005.

Couleur d'origine Blanc-Meije AC088, toit Blanc-Cygne AC093(?)

 Quelques tentatives de restaurer ont été entreprises par les prépropriétaires, entre autres des soudures à châssis et à plancher de caisson. Alors, les travaux reposaient faute de temps pour beaucoup d'années. La situation de commencer une restauration n'était certes pas idéale, ne m'a pas semblé vouée à l'échec toutefois sur la base des travaux préparatoires. Avec l'aide habile et beaucoup de combines du Forum DS elle devient maintenant restauré. Mon site concerne de ce sujet.


Recherche d'information sur Internet, trouvé le DS-Club. J'adhère au club, c'est absolument nécessaire pour un vrai passionné de la DS. Sur le site « Mobile.de » j'ai vu une DS 21 IE pour 1500,-€, malheureusement elle se trouve à la frontière suisse. Pas de chance. Ensuite j'ai vu sur eBay une DS offerte à proximité ; je l'ai vue,elle était dans un étatvraiment pitoyable, vendue pour beaucoup trop d'argent. J'ai encore cherché. Sur le forum DS sur Internet, on m'offrait une DSuper pour 3000,-€. Trop cher!

Encore une offre, pas loin de chez moi. Mais pas une DS, c'est une ID19B de 1970. Ne que 1000 €. Réparation commencée, quelques soudures faites, importé du Midi de la France en 1989. Elle paraissait en assez mauvais état de l’extérieur. Après les soudures, le châssis semble être en relativement bon état. Les 85000 km sur le compteur pourraient être exacts, peut-être. Le moteur tournait bien, le système hydraulique semblait sain, elle s'élevait encore complètement. Mais Il y avait encore beaucoup à faire. Je l'ai prise. Chouette! Maintenant, je suis le fier propriétaire d'une DS, même si elle va somnoler encore un moment dans « l'aube de déesse », je veux dire dans un hangar de voitures au bord de « la lande de Lunebourg* », jusqu'à ce que la restauration (tôt ou tard) soit terminée. Le jour viendra!

[*La Lüneburger Heide est une grande région boisée en Allemagne, couvert avec de la lande, au nord-est de la Basse-Saxe, dans un triangle situé entre les villes de Hambourg, Brême et Hanovre.]

d'un prospectus publicitaire allemand de 1970

Prospectus 1970 Verkaufsprospekt
Fiche technique DSpécial 1970:

Moteur : DV2 avec 78 cv (DIN) / 91 (SAE) à 5250 tr/min
Cylindrée : 1972 cm3
Boîte de vitesses : commande mécanique de 4 rapports
Vitesse max. : 160 km/h
Dimensions (Longeur, Largeur, Hauteur): 4,87 / 1,80 / 1,47 mètres
Poids à vide : 1260 kg
Consommation d'essence : 9,8 l conformément à DIN
Prix en 1970: 11 988 DM

Des réflexions au but:

Les modèles pour l'export ont prévu des revalorisations comparé aux modèles pour la marché intérieur français. Selon de Lange, entre autres, les versions pour l'export ont eu p. ex. les clignotants arrières inox et les baguettes décoratives de toit inox de série. De même, s'est-il comporté avec la direction assistée, les phares principaux avec la commande dynamique des feux de route et les phares d'additif d'iode directionnellle, qu'on peut lire dans une prospectus pub allemand de Citroën de 1970. Dans ce sens je veux équiper mon ID. Les pièces détachées correspondantes (à l'exception de commande dynamique des feux de route) j'ai déjà acheté.

Ma DSpécial était blanche (AC088), le toit en AC093 Blanc-Cygne. Puisque la laque était désagrégée forte , on ne peut plus voir si bien la différence. Ma déesse doit être peinte à nouveau. La couleur blanche ne me plaît pas bien, donc quelle couleur prendre ?

Je prendrais de préférence le Bleu-Delta AC640, cela étais toutefois pour la DS seulement de 1974 à 1975 (jamais pour la DSpécial). Mon deuxième choix était noir (AC200). J'ai découvert une photo d'une très belle DSpécial de 1974 dans un site australien. Cela m'a bien satisfait. Ainsi, je probablement vais laisser le toit en blanc (AC093 Blanc-Cygne).

Dans les premières années de la production Citroën peints les jantes dans une couleur harmonisée avec la couleur de caisse. À partir de septembre 1967, les jantes d'ID et DS étaient gris AC140, ce qui ne s'est pas fait remarquer à la DS à cause des grands enjoliveurs de roue. Les petits enjoliveurs de roue sont typique pour l'ID, c'est pourquoi je veux les garder. Je les peins peut-être blanc, comme le toit (AC093). Ce ne serait pas toutefois original. ;-) 

La lumière à la fin du tunnelLumière à la fin du tunnel

Un bon ami de Brême m'a envoyé cette carte de salutations pour Noël 2009. Il me souhaitait pour mon projet de restauration toujours « la lumière à la fin du tunnel ». Si on se fait à une restauration qui traîne en longueur pendant des années (5 entre-temps), comme moi, c'est important d'avoir des amis qui donnent du courage à nouveau de temps en temps. Il continue toujours un peu. Parfois même si dans des petites étapes.
Actuellement, (début 2010) toutes les parties démontées (capot, portes, ailes, porte de coffre, tôle d'habillage avant ) sont chez le vernisseur pour les mettre la dernière touche avant le laquage. Les pare-chocs et la tôle de plaque d'imma avant sont aussi les démontées. Ils sont retapés. La traverse avant était remplacé. La voiture est devenue un peu plus courte par le fait de démonter des parties! Maintenant le radiateur , qui devrait être échangé, est bien accessible. On atteint bien aussi les  freins antérieurs. Le résérvoir d'essence a enfin reçu les morceaux de tuyau manquants, prêt pour les installer. (Pour des photos, cliquez sur les liens s.v.p. !)

parties de carrosserie démontées

Ici, sur cette image de septembre 2009, mes deux petits-enfants se réjouissent sur les nouveaux « jouets » dans la pelouse. (oui, la petite soeur s'assise vraiment  sur le siège du passager !)  En janvier 2010, le châssis roulant a fait une petite virée au vernisseur. De propre force de moteur, je le conduisais sur la remorque et encore vers le bas.

Et oui, je vois la lumière à la fin du tunnel !

zur Web-Toolbox |  © www.iD19B.de  |  Tous droits réservés  |  ACCUEIL  |  ContaCt  |  mentions légales